J’ai trouvé un chaton dans la rue, que faire ?

By Amélie | Nos conseils

May 10
chaton trouvé abandonné

C’est un fait, on trouve énormément de chatons dans la rue. De nombreuses chattes abandonnées ou “sauvages” donnent naissance chaque année d’une portée de petits chatons tout mignon. Il y a également beaucoup de propriétaires de chats qui n’hésitent pas à abandonner les petits de leur chatte tombée enceinte par “accident”.

Alors quand on les trouve, parfois seuls, notre coeur se serre et notre sang ne fait qu’un tour : on veut les sauver !  Un chaton abandonné n’a pas beaucoup de chance de survie puisqu’il ne résiste pas au froid et qu’il ne peut pas chercher sa nourriture. Sans compter le fait qu’ils sont exposés aux autres animaux sauvages pour qui ils sont des proies faciles.

Oui mais voilà, ce n’est pas à la portée de tout le monde de sauver un chaton. Si un chaton a des besoins spécifiques, c’est encore plus vrai pour les chatons trouver dans la rue. Voici donc un petit article pour vous aider à sauver cette petite âme, et pour vous aider à lui trouver une famille (si vous ne tombez pas raide dingue de lui 😉 ).

Vérifiez bien qu’il n’a pas de mère !

Vous me direz : mère ou pas mère, ca reste un chaton dans la rue que je veux sortir de cette situation !

Oui mais voilà, un chaton a de bien meilleures chances de survie s’il reste auprès de sa mère. Elle saura le garder au chaud, le protéger des prédateurs et surtout le nourrir. Elle saura également lui apprendre tout ce que tout chaton doit savoir !  Il vaut mieux laisser le chaton à sa mère, pour qu’il puisse survivre jusqu’au sevrage.

Pour cela, avant de vous précipiter sur le chaton, faites d’abord un tour dans le quartier pour vérifier qu’il n’y a pas de chatte qui s’y promène en quette de nourriture pour elle. En effet, même en étant maman, elle a besoin de manger et donc parfois de laisser ses petits. Retournez plusieurs fois voir si le petit est toujours seul ou si sa mère est de retour. Si le chaton a une maman, vous pouvez aider la mère en lui apportant de quoi manger pour qu’elle n’ait pas à s’éloigner du petit et pour qu’elle produise du lait en quantité suffisante.

Mais si la chatte ne vient pas, que les petits sont maigres, qu’ils tremblent, qu’ils ont l’air en mauvaise santé alors n’attendez pas pour prendre le chaton sous votre aile. Il faut faire vite pour sauver la vie du petit !

Allez chez le vétérinaire

pelade du chat

Le vétérinaire pourra vous aider à prendre soin du chaton trouvé. Il saura vous dire son âge approximatif et donc les soins dont il a besoin. Il pourra également également faire une consultation si vous le désirez pour soigner le chaton s’il a des traces de blessures ou de parasites.
Dans tous les cas, connaître l’âge du chaton vous permettra de savoir comment le nourrir et vous occuper de lui. Il aura peut-être des échantillons gratuits ou des pipettes à vous donner en attendant que vous puissiez vous procurer le lait maternisés, les biberons et autres en magasin.
Si le chaton est trouvé un week-end ou un jour férié, il y a des urgences vétérinaires. Il y a également certaines écoles vétérinaires qui peuvent être ouverte le samedi.
En attendant, emmenez le chaton dans un endroit au chaud.

Gardez le chaton au chaud

sauver chaton

Un chaton n’est pas capable de réguler sa température. Sa température moyenne est de 35.5°. Pour l’aider à garder cette température, il faut lui apporter le maximum de chaleur possible. Préparez un petit nid proche d’un radiateur pour le chaton. Enveloppez-le dans divers draps et couvertures. Vous pouvez également y ajouter une bouillote (attention à ce qu’elle ne brule pas) sous les couvertures pour que la chaleur monte jusqu’à 28-30°.

Lorsque vous rentrez chez vous après avoir trouvé le chaton seul dehors, vous pouvez en plus le poser contre vous, recouvert de ses couvertures. Votre chaleur corporelle l’aidera à se réchauffer.

Nourrir un chaton trouvé

Cela dépend de l’âge du chaton qui peut être sevré ou non. Le vétérinaire que vous avez consulté pourra vous aider à le déterminer.

Comment nourrir un chaton non sevré ?

Que faut-il donner à un chaton non sevré ?

nourrir un chaton non sevré

Si vous venez de recueillir le chaton, il y a de forte chance pour que vous n’ayez pas de lait maternisé pour chaton chez vous. Un chaton a de grands besoins en nutriments (lipides, protéines, sels minéraux…). Pour couvrir ses besoins en urgence vous pouvez lui préparer une petite recette adaptée aux chatons de moins de 2 mois :

  • 600mL de lait de vache (ou mieux : de lait de chèvre, moins riche en lactose et plus riche en protéines)
  • 1 jaune d’oeuf
  • 200 ml de crème fraiche liquide, si possible à 12% de matière grasse

L’idéal est de donner le mélange dans un biberon car le jeune chaton ne sait pas laper. Mais encore une fois, vous n’en avez pas forcément chez vous et si les magasins sont fermés, cela peut être compliqué d’en trouver. Dans ce cas, vous pouvez essayer avec une poire à jus, une pipette où tout ce que vous pourrez trouver d’équivalent.

Attention ! Cette recette ne doit pas être utilisée indéfiniment. Si elle peut aider pour dépanner, c’est loin d’être l’idéal. Elle n’est pas assez riche pour le chaton qui en plus a du mal à tolérer le lactose qu’elle contient. Allez donc chercher aussi vite que vous le pouvez du lait maternisé. Cela se trouve dans les animalerie ou même en ligne dans les boutiques spécialisée, comme ici. Ils sont en général vendu avec un biberon et les tétines.
Il suffira ensuite de suivre les dosages indiqués sur l’emballage.

Combien de fois faut-il lui donner le biberon par jour ?

Les tétées doivent être données à intervalles réguliers. Si le chaton que vous avez trouvé a moins de deux semaines, il faudra lui donner 8 biberons par jour (soit un biberon toutes les 3 heures). Il buvra entre 2ml et 4ml par tétée.

Comment donner le biberon à un chaton ?

Comme pour les enfants, il faut stériliser les biberons entre chaque utilisation. Pour cela, nettoyez-le puis stérilisez-le dans l’eau bouillante.
Il faut suivre les dosages de lait maternisé indiqué sur l’emballage.

Par contre, le chaton n’est pas un bébé humain, il ne faut pas le nourrir allongé sur le dos !  Il faut reproduire la tété comme s’il tétait sa mère. Pour cela, nourrissez donc le chaton lorsqu’il est sur le vente.

Comment sevrer un chaton ?

Il est possible que le vétérinaire vous ait indiqué que le chaton était en âge d’être sevré (aux alentours de 5 semaines).

Vous pouvez alors lui donner de la pâtée pour chaton ainsi que des croquettes pour chaton imbibées de lait maternisé. Il faudra également lui donner accès à une écuelle d’eau.

Aider le chaton à faire ses besoins :

Et oui, un chaton ne sait pas quand il doit faire ses besoins, il ne les fait pas naturellement !  (J’ai moi-même été étonnée en l’apprenant). Vous imaginez bien que s’il ne fait pas ses besoins, il risque d’avoir de gros problèmes de santé !  Il va donc falloir l’aider à éliminer (et oui, ca colle moins avec l’image mignonne du petit chaton 😉 ).

Comment faire ? A vrai dire c’est assez simple. Il suffit d’humidifier une compresse et de la frotter délicatement sur le sexe et sur l’anus du chaton. Cela provoquera une réaction automatique (alors attention à ne pas vous trouver dans son viseur !). Ensuite, il faut le nettoyer. Ces gestes sont habituellement effectués par la mère, mais vous êtes devenue la mère de ce chaton.

A partir de 3 semaines, le chaton pourra commencer à faire ses besoins seuls. Vous pouvez le placer dans la litière après chaque repas. S’il ne fait pas ses besoins, stimulez-le avec la compresse. Ce n’est pas glamour, mais dans les premiers temps, il est important de surveiller si le chaton fait bien ses besoins.

Si vous souhaitez garder le chaton :

chat trouvé

Si vous souhaitez garder le chaton trouvé et continuer à vous occuper de lui, il falloir y consacrer beaucoup de temps. Peu de chatons trouvés jeunes dans les rues survivent. Et cela, malgré tous les soins apportés.

Pour lui donner un maximum de chance de survie, surveillez bien sa santé. Chez un chaton, cela passe par le poids. S’il ne grossit pas, c’est qu’il y a clairement un problème.

poids chat

Les chatons pèsent environ 100g à la naissance puis prennent 100g par semaine pendant un long moment. Pour vérifier que votre chat grossit bien, pesez le régulièrement sur une petite balance de cuisine (j’ai pu utiliser la mienne jusqu’au 2kg de Yang et Yuki, donc bien après l’âge où leurs chances de survie sont limitées).

La suite, vous la connaissez !  Il faudra emmener votre chaton chez le vétérinaire régulièrement pour les soins (vaccins, stérilisation, pucage …) et lui apporter beaucoup d’amour. Bizarrement, sur la partie “donner de l’affection au chaton”, je pense que vous pouvez gérer sans mes conseils ! 😉  Attention toutefois, donner de l’affection au chaton ce n’est pas le laisser faire toutes les bêtises qu’il veut. Vous êtes devenu sa maman, et les mamans veillent à l’éducation du chaton. Il faudra le gronder quand il fera une bêtise ou quand il essaiera de vous mordiller. Sans camarade, votre chaton pourrait en effet ne jamais apprendre que les coups de dents font mal et ne sont pas du tout amusants !

Si vous souhaitez que le chaton soit adopté :

chat à adopter

Une fois sevré, vous pouvez apporter le chaton à un refuge. Si vous le pouvez, ne l’emmenez pas avant le sevrage. Beaucoup de refuges ont trop peu de places et de temps pour accueillir tous les animaux qu’on leur amène. Ils sont donc parfois obligé de priorisé et d’euthanasier des chatons non sevrés qui ont une faible espérance de vie pour laisser la place à un chaton en bonne santé. (Et ce n’est pas une critique envers eux, je sais que parfois, on peut avoir à faire des choix difficiles).

Il existe énormément de refuges. Si vous n’en connaissez pas, vous pouvez demander à la SPA s’ils ont de la place et sinon, de vous donner les coordonnées des autres refuges et associations.

Vous pouvez également lui trouver des propriétaires par vous-même mais attention !  Toutes les personnes qui recueillent des chatons sur les réseaux sociaux et autre ne sont pas toujours bienveillantes. Essayez d’en savoir un maximum sur elles et sur les raisons pour lesquelles elles veulent un chaton. Vérifiez également qu’elles ont l’intention de le soigner comme il faut et de se renseigner sur la manière dont s’occuper d’un chaton si elles n’en ont jamais eu. On est jamais trop prudent !  Vous avez sauvé la vie de ce chaton, ce n’est pas pour la confier aux mains de n’importe qui. En tout cas, si vous décidez de donner le chaton sans passer par une association, vous pouvez aisément mettre une annonce sur les réseaux sociaux avec quelques photos et l’histoire de cette boule de poils. Présentez son parcours de vie, ses petites habitudes et son petit caractère. Vous verrez, beaucoup de frimousses trouvent ainsi preneur.

Dans tous les cas :

Bravo d’être intervenu pour ce chaton, que vous l’ayez emmené chez vous ou que vous ayez signalé sa détresse à un refuge, que vous l’ayez adopté ou fait adopter, qu’il ait survécu ou non. Vous avez agit pour sauver une petite vie, un chaton qui n’avait rien demandé à personne.

Ce n’est pas toujours évident de le faire. On peut se trouver des tas d’excuses pour ne pas agir.

J’espère en tout cas que cet article vous aidera à augmenter les chances de survie de nombreux petits chatons et surtout, qu’un jour, les gens ne fassent plus n’importe quoi avec leurs chats et chattes au point où les rues grouillent de chatons chaque printemps.

 

Follow

About the Author

Hello ! Je suis Amélie, une des auteurs du blog. J'ai deux chats : Yang et Yuki (un petit gars et sa soeur). Je vous écris sur la santé des chats, mais vous donne aussi mes astuces pour vous faciliter la vie au quotidien tout en comblant votre chat de bonheur !